Press "Enter" to skip to content

Quelle est la taille des instructions bytecode en Java ?

Chaque bytecode est composé d'un octet qui représente l'opcode, ainsi que de zéro ou plusieurs octets pour les opérandes. Sur les 256 opcodes d'octets possibles, à partir de 2015, 202 sont utilisés (~ 79%), 51 sont réservés pour une utilisation future (~ 20%) et 3 instructions (~ 1%) sont réservées en permanence aux implémentations JVM pour utilisation.

Q. Que sont les instructions de bytecode ?

Le bytecode est un code de programme qui a été compilé à partir du code source en code de bas niveau conçu pour un interpréteur logiciel. Il peut être exécuté par une machine virtuelle (telle qu'une JVM) ou encore compilé en code machine, qui est reconnu par le processeur.

Q. Quelle est la différence entre JVM et bytecode ?

Il est traité par une machine virtuelle comme Java Virtual Machine (JVM). Le code d'octet est un code non exécutable après avoir été traduit par un interpréteur en code machine, puis il est compréhensible par la machine. Il est compilé pour fonctionner sur JVM, tout système ayant JVM peut l'exécuter quel que soit son système d'exploitation.

Q. Quelle est la différence entre MSIL et bytecode ?

Vous pouvez facilement créer des programmes CIL valides dans n'importe quel éditeur de texte. La sortie javap n'est pas compilable (à ma connaissance) mais si vous la comparez à la sortie CIL ci-dessus, vous pouvez voir que les deux sont très similaires. Ils font essentiellement la même chose, MSIL est la version Microsoft du bytecode Java.

Q. Où est utilisé le bytecode ?

Le langage le plus connu aujourd'hui qui utilise l'approche du bytecode et de la machine virtuelle est Java. Le langage LISP, utilisé dans les applications d'intelligence artificielle, est un langage antérieur qui compilait du bytecode. D'autres langages qui utilisent le bytecode ou une approche similaire incluent Icon et Prolog.

Q. Le bytecode est-il un code machine ?

Une différence majeure entre le code machine et le bytecode est leur type. Le code machine est un code de bas niveau tandis que le bytecode est un code intermédiaire. Cela signifie que le code machine peut être directement compris par les ordinateurs tandis que le code binaire est produit en tant que code intermédiaire produit après la compilation du code source.

Q. Quel est le résultat du bytecode ?

Le bytecode est le résultat de la compilation d'un code source écrit dans un langage prenant en charge cette approche. La plupart des langages informatiques, tels que C et C++, nécessitent un compilateur distinct pour chaque plate-forme informatique, c'est-à-dire pour chaque système d'exploitation informatique et le jeu d'instructions matériel sur lequel il est construit.

Q. À quoi les compilateurs Java utilisent-ils l'instruction JSR ?

Le langage bytecode Java a l'instruction JSR. Aucun des codes que j'ai compilés avec le compilateur Java 7 n'utilise cette instruction. Cependant, les binaires Java que j'ai téléchargés l'utilisent parfois, bien que rarement. Je serais intéressé de savoir quels compilateurs utilisent l'instruction et quelles constructions de code Java les amèneraient à l'utiliser.

Q. Qu'est-ce que le flux de bytecode dans la machine virtuelle Java ?

Le flux Bytecode est une séquence d'instructions pour la machine virtuelle Java. Chaque instruction consiste en un opcode d'un octet suivi de zéro ou plusieurs opérandes. Chaque instruction suit le format suivant. opcode opérande (facultatif) opérande (facultatif) ……

Q. Un JRE peut-il comprendre le même bytecode en Java ?

En Java, Bytecode est cette norme qui est respectée sur toutes les plates-formes. Tous les environnements d'exécution Java (JRE) sont capables de comprendre le même bytecode.

Q. Comment le bytecode est-il généré dans un programme Java ?

Dès qu'un programme Java est compilé, un bytecode Java est généré. En termes plus appropriés, le bytecode java est le code machine sous la forme d'un fichier .class.