Press "Enter" to skip to content

Pouvez-vous utiliser des tableaux dans PROC SQL ?

Écoutez ceci à haute voix PausePROC SQL, parmi ses autres fonctionnalités, fournit également une solution simple pour traiter un grand nombre de variables en créant des macro-variables pouvant être utilisées avec des tableaux. Il offre la possibilité de définir dynamiquement les limites du traitement des tableaux.

Q. Que fait un tableau dans SAS ?

Écoutez ceci à haute voixPauseUn tableau SAS est un moyen pratique d'identifier temporairement un groupe de variables à traiter dans une étape de données. Une fois le tableau défini, le programmeur est maintenant capable d'effectuer les mêmes tâches pour une série de variables liées, les éléments du tableau.

Q. DO boucles et tableau dans SAS ?

Écoutez ceci à haute voixPauseTABLEAUX SAS Un nom de tableau est attribué à l'ensemble de variables, puis le nom du tableau est référencé dans la programmation ultérieure de l'étape DATA, généralement une boucle DO, pour effectuer une opération sur l'ensemble complet des variables du tableau. Les tableaux peuvent être utilisés pour faire toutes sortes de choses. Pour n'en citer que quelques-uns, un tableau peut être utilisé pour 1.

Q. Quel type de SQL SAS utilise-t-il ?

Procédure SQL
Écoutez ceci à voix hautePauseProc SQL est le principal outil de SAS pour utiliser SQL. Bien que Proc SQL soit une procédure SAS, elle exécute de nombreuses fonctions similaires à celles trouvées dans les étapes de données SAS. Souvent, pour la manipulation de données, l'étape de données ou le Proc SQL peuvent être utilisés individuellement ou de manière interchangeable.

Q. Comment créer une variable macro dans un jeu de données SAS ?

Écoutez ceci à haute voixPauseLe système SAS fournit de nombreuses méthodes pour créer ces macro-variables. Vous pouvez les rendre manuellement à l'aide de l'instruction %LET, ou vous pouvez rendre le processus automatique à l'aide de CALL SYMPUT dans l'étape DATA ou de l'instruction INTO dans PROC SQL.

Q. Comment déclarer un ARRAY dans SAS ?

Syntaxe

  1. ARRAY est le mot clé SAS pour déclarer un tableau.
  2. ARRAY-NAME est le nom du tableau qui suit la même règle que les noms de variables.
  3. SUBSCRIPT est le nombre de valeurs que le tableau va stocker.
  4. ($) est un paramètre facultatif à utiliser uniquement si le tableau va stocker des valeurs de caractères.

Q. Comment utiliser une variable macro dans SAS ?

Écoutez ceci à voix hautePauseAprès la création d'une macro-variable, vous utilisez généralement la variable en la référençant avec une esperluette précédant son nom (&nom-variable), qui est appelée une référence de variable macro. Ces références effectuent des substitutions symboliques lorsqu'elles renvoient à leur valeur. Vous pouvez utiliser ces références n'importe où dans un programme SAS.

Q. Comment créez-vous un tableau dans SAS?

Création de nouvelles variables avec l'instruction ARRAY Si vous ne spécifiez pas les éléments du tableau, SAS crée automatiquement de nouvelles variables. Les noms des nouvelles variables sont obtenus par concaténation du nom du tableau et des nombres 1,2,3… Si vous souhaitez créer un tableau de variables caractères, ajoutez un symbole $ après la dimension.

Q. Quand utiliser des variables numériques ou numériques dans SAS ?

S'ils n'existent pas dans un vecteur de données de programme (PDV) lorsque l'instruction ARRAY est compilée, SAS les crée pour vous.  Les variables qui n'ont pas été précédemment définies en tant que variables de caractère seront par défaut des variables numériques à moins qu'elles ne soient définies en tant que variables de caractère dans l'instruction ARRAY.

Q. Quelles sont les fonctions et les opérateurs de SAS ?

SAS possède de nombreuses fonctions et opérateurs que vous pouvez utiliser avec des baies pour effectuer des tâches courantes. Cette section décrit les fonctions et opérateurs suivants en relation avec les tableaux :  Fonction DIM  Opérateur OF  Opérateur IN  Fonction VNAME Fonction DIM

Q. Quelle est la différence entre in et array dans Proc ?

La différence étant que les tables de tableau/hash sont toutes en mémoire et se terminent plus rapidement que l'opérateur in, mais aussi que vous devrez peut-être ajouter des étapes à votre code pour créer la sous-requête souhaitée en tant qu'ensemble de données pour remplir le tableau ou le hachage. Si vous souhaitez faire référence au numéro de ligne au lieu de sa valeur, vous pouvez utiliser le code ci-dessous : J'espère que cela vous aidera.