Press "Enter" to skip to content

L'injection SQL est-elle toujours une menace ?

Il les a tous récoltés en utilisant des techniques d'injection SQL, dans une opération qui a compromis de nombreuses entreprises et des millions de leurs clients. En tant qu'industrie, nous nous améliorons constamment, mais l'injection SQL reste une menace importante et affecte bien plus que les systèmes hérités ou non corrigés.

Q. Quelles sont les principales menaces de l'injection SQL ?

Les attaques par injection SQL constituent une grave menace pour la sécurité des organisations. Une attaque par injection SQL réussie peut entraîner la suppression, la perte ou le vol de données confidentielles ; sites Web dégradés ; l'accès non autorisé aux systèmes ou aux comptes et, finalement, la compromission de machines individuelles ou de réseaux entiers.

Q. Qu'est-ce qu'une attaque par injection SQL et comment peut-elle être évitée ?

Comment empêcher une injection SQL. Le seul moyen sûr d'empêcher les attaques par injection SQL est la validation des entrées et les requêtes paramétrées, y compris les instructions préparées. Le code d'application ne doit jamais utiliser l'entrée directement. Dans de tels cas, vous pouvez utiliser un pare-feu d'application Web pour nettoyer temporairement votre entrée.

Q. Quelle menace présente une compromission de serveur d'attaque par injection ?

Les injections font partie des attaques les plus anciennes et les plus dangereuses visant les applications Web. Ils peuvent conduire au vol de données, à la perte de données, à la perte d'intégrité des données, au déni de service, ainsi qu'à la compromission complète du système. La principale raison des vulnérabilités d'injection est généralement une validation insuffisante des entrées utilisateur.

Q. Quelle est la meilleure défense contre les attaques par injection ?

La meilleure défense contre les attaques par injection est de développer des habitudes de sécurité et d'adopter des politiques et des procédures qui minimisent les vulnérabilités. Il est essentiel de rester conscient des types d'attaques auxquelles vous êtes vulnérable en raison de vos langages de programmation, de vos systèmes d'exploitation et de vos systèmes de gestion de base de données.

Q. Qu'est-ce que les attaques par injection ont en commun ?

Une attaque par injection peut exposer ou endommager des données, conduire à un déni de service ou à une compromission complète du serveur Web. De telles attaques sont possibles en raison de vulnérabilités dans le code d'une application qui autorise une entrée utilisateur non validée. Les attaques par injection sont l'une des attaques Web les plus courantes et les plus dangereuses.

Q. Où se déroule une attaque par injection SQL ?

Ces formulaires de saisie se trouvent souvent dans des fonctionnalités telles que les zones de recherche, les champs de formulaire et les paramètres d'URL. Pour effectuer une attaque par injection SQL, les acteurs malveillants doivent identifier les vulnérabilités au sein d'une page Web ou d'une application. Après avoir localisé une cible, les attaquants créent des charges utiles malveillantes et envoient leur contenu d'entrée pour exécuter des commandes malveillantes.

Q. Quel type de site Web est vulnérable à l'injection SQL ?

Alors que tout site Web reposant sur une base de données SQL peut faire l'objet d'attaques SQLi, les applications Web basées sur les données sont des cibles particulièrement tentantes pour les pirates en raison de toutes les informations qu'elles collectent et stockent. Une application Web pilotée par les données est une application qui modifie son comportement en fonction des données saisies par un utilisateur.

Q. Est-il possible de ne pas gérer correctement l'injection SQL ?

Certaines des entrées utilisateur peuvent être utilisées pour encadrer des instructions SQL qui sont ensuite exécutées par l'application sur la base de données. Il est possible qu'une application ne gère PAS correctement les entrées fournies par l'utilisateur.

Q. Quelle est la meilleure cible pour l'injection SQL ?

Il n'est donc pas surprenant que SQL Server soit une cible populaire pour l'attaque par injection. Les attaques par injection SQL ne se limitent pas aux applications ASP.NET. Les applications classiques ASP, Java, JSP et PHP sont également à risque. En fait, les attaques par injection SQL peuvent également être lancées contre les applications de bureau.